Les échecs

Avec cette maladie, je ne laisse pas de place à l’échec sinon je laisse tout tomber, j’ai l’impression que mon monde s’effondre, je me laisse totalement submerger. Quand j’ai dû arrêter la PACES, cela a été terrible, je ne croyais plus en l’avenir, j’ai arrêté de manger, j’ai repris l’hyperactivité bref plus rien allait.

Sauf que lorsque que je suis allée voir mon psychiatre, il m’a présenté un dessin. Un dessin sur lequel, il avait deux situations, l’une avec une personne qui accumulait 5 échecs et qui se laissait écraser par eux et l’autre où il y avait cette même personne qui se server de ces échecs pour avancer comme si elle  gravissait des marches d’escalier. Enfin tout ça pour dire que ces images m’ont données un déclic. Moi, j’étais la personne qui se laissait submerger par ses échecs. Et puis j’ai trouvé des citations :

  • « La chute n’est pas un échec. L’échec c’est de rester la où on est tombé »
  • « Un échec n’est qu’une invitation à une nouvelle tentative plus sagement entreprise ».

Tout cela pour vous faire réagir sur le fait qu’un échec, ce n’est rien, c’est ce qu’il va nous rendre plus fort, ce qui va nous aider à mieux avancer !  

shallow focus photo of pink ceramic roses
Photo de Acharaporn Kamornboonyarush sur Pexels.com

4 commentaires sur “Les échecs

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s