Se créer un cercle pour avancer….

Bonjour tout le monde,

Je vais vous parler de mon expérience sur les proches et la famille car ça n’a pas été tous les jours faciles.

Quand j’allais voir mon médecin en Ardèche, elle me parlait souvent de ce cercle. Oui, un cercle de personnes qui peuvent m’aider dans la maladie, me poussait à avancer, sur qui m’appuyer… Elle me demandait de qui était constitué mon cercle? Je lui répondais de ma famille, mes amis, d’elle-même.

Dans ma lutte contre l’anorexie, j’ai la fâcheuse tendance de m’isoler. De quand ça ne va pas, de me refermer sur moi-même. J’ai eu tendance à voir mes parents comme des coupables, je leur en voulais, je prétexté de petits riens ou de choses qui se sont passées par le passé et leur renvoyais ça dans la figure. Je leur en voulait je les désignais coupable de ma propre maladie alors que ce n’est pas de leur faute. Certes, il y a toujours ces erreurs du passé que je ne pourrais jamais oublié mais tout le monde fait des erreurs donc je ne peux que leur pardonner. Mes amis, j’évitais de leur parler de ma maladie enfin si je leur en parlais mais que en surface car je voulais les protéger, alors je m’isolais complêtement. 

Au final, cela m’a valut de tenter de me suicider… Alors n’oubliez jamais que vous êtes entourés, que des personnes vous aiment même si la maladie vous fait croire le contraire. Je me suis souvent dit que je ne méritaiis pas l’amour que lon me portais mais c’est faux, l’amour n’est pas un mérite, c’est simplement une tentative de plus pout la maladie de m’isoler davantage.

Aujourd’hui, si je devais répondre franchement à mon médecin si elle me reposait cette question, je lui dirais que mon cercle est composé d’elle car elle me soutient beaucoup, de corps médical de la clinique en qui j’ai confiance, de mes amis qui sont tous des personnnes en or à qui je peux parler, qui savent me remonter le moral, qui sont toujours là pour moi, des personnes qui me suivent sur instagram, qui sont des pilliers, de ma famille, de ma soeur qui est présente à chaque instant, de mes grands-parents qui malgré le fait qu’ils ne comprennent pas toujours ma maladie font tout pour me donner le sourire, de mes parents auprès desquelles je tiens à m’excuser, qui sont présent tout le temps et de mon frêre qui même si nous nous parlons très peu, savons qu’oon est là, l’un pour l’autre.

Je pense avoir le meilleur cercle au monde, grâce à eux qui me donnent tant de forces je vais pouvoir être plus forte dans ce combat. 

C’est parfois dur d’être compris en tant que malade car nous ne nous comprenons parfois pas trop nous-même mais le plus important, c’est de savoir que ce cercle est là, que l’on peux leur parler dès que l’on en a envie. Ne vous isolez jamais, parlez!

artistic blossom bright clouds
Photo de Pixabay sur Pexels.com

 

4 commentaires sur “Se créer un cercle pour avancer….

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s