L’hyperactivité, entre passion et drogue

Bonjour, je vais vous parler d’un sujet qui me tient tout particulièrement à coeur: l’hyperactivité.

Au cours de ces derniers mois et années, j’ai pratiqué beaucoup de sport. D’un côté, j’ai découvert que j’adorais ça mais d’un autre s’est devenu une addiction. Au moins je mangeais, au plus je faisais de l’hyperactivité. Au début ça a commencé par une demie heure après chaque repas soit 1H30 par jour puis ça a vite dégénéré. Les 1H30 se sont vite transformé en 6H. Je faisais des tas d’exercices qui m’ont bien esquinté. Les escarres dans le dos et sur le coccyx, un bassin déplacé, une ostéopénie qui m’a par la suite fragilisé la hanche car étant trop mince mes muscles frottaient contre mon nerf sciatique et le dos. Enfin rien de bon quoi. Mais faire tout ce sport me réconfortait, cela me permettait de ne pas penser, de me défouler et bien évidemment de perdre du poids. Comme vous l’imaginer bien je n’ai eu d’autres choix que d’arrêter tout ça car cela était une drogue qui m’apportait que du négatif. Au final, c’était une manière de plus pour perdre du poids et pour me punir.

Un jour, j’ai eu ce déclic de me dire, il faut que j’arrête, alors il a fallut trouvé des stratagèmes parce que c’est comme arrêter de fumer, c’est très compliqué.

J’ai mis en place grâce à mes psychiatres et psychologue une liste de tout ce que je pouvais faire, une liste d’alternatives. C’est super important, au début on se dit que ca ne marchera pas mais il ne faut surtout pas baisser les bras.

Si vous êtes atteints de ce troubles, je vous conseille vraiment de faire cette liste, la mienne comprenaient :

  • Parler aux infirmiers
  • Regarder la télévision
  • Aller voir ou appeler mon entourage
  • Dessiner
  • Lire
  • Faire des mots fléchés

Oui la liste est longue mais c’est ce qu’il faut car quand la première alternative ne marche pas, il faut vite se rabattre sur autre chose pour ne pas succomber. Aujourd’hui, je me surprends à avoir des pulsions où j’ai fortement envie d’en faire mais je sais qu’il ne faut pas que je recommence.sdr

« Le sport ou la passion de détruire » Patrick Vassort.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s